Recette du purin d'ortie ou de consoude

Publié le par CB

Ortie et consoudeOrtie et consoude

Ortie et consoude

Disposer 1 kg de plantes fraîches pour 10 L d’eau de pluie.
Brasser son contenu au moins une fois par jour et couvrir. Les petites bulles qui remontent sont signe de fermentation.
Dès qu’il n’y a plus de bulles (après 7 jours environ), filtrer et stocker dans des bidons en cave ou en cellier. Utiliser dilué à 5-10 % (0,5 à 1 L pour 10 L d’eau) en pulvérisation ou en arrosage.

 

Source guide Frapna "Mon potager sans pesticide" (  en téléchargement dans la rubrique infos pratiques du blog).

 

Pour quel usage ?

Purin de consoude 

La consoude est riche en potasse, phosphore et calcium. C'est un excellent stimulant de printemps sur les semis et les jeunes plants, en association avec l'ortie, en pulvérisation diluée à 5 %.

Elle soutient la croissance et la floraison des rosiers en cours de saison, ainsi que la production légumière sur les légumes fruits (tomates,concombres, melons, etc.) en arrosage diluée à 10%.

 

 

Purin d'ortie

Riche en azote, sels minéraux, oligoéléments, l'extrait fermenté d'ortie servira, en pulvérisation à 5% , à stimuler les jeunes plants au printemps et à renforcer les légumes au potager.

 En arrosage à 10%, il stimule les légumes quand  les jeunes plants commencent à reprendre, les plantes faiblichonnes, les rosiers chlorosés ... C'est un bon starter quand les plantes peinent à récupérer après une transplantation ou un coup de gel.

Le surplus de purin d'ortie et de consoude aidera à la décomposition du compost. 

Source  "Je prépare mes potions" de Brigitte Lapouge-Déjean et Serge Lapouge éditions terre vivante.

 

CB

Publié dans conseils jardinage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article