Charte cultivons le naturel

Publié le par CB

Charte cultivons le naturel

Un nouveau pas en avant pour limiter les pesticides dans la Loire et en Rhône-Alpes: la FRAPNA lance la charte « Cultivons le naturel » auprès des enseignes distributrices de produits phytosanitaires à usage non professionnel (jardineries, magasins de bricolage, libres-services agricoles). Toutes les enseignes du bassin stéphanois peuvent être signataires.

 

L'objectif général de cette charte est de réduire l'usage des pesticides chez les jardiniers amateurs par une sensibilisation des consommateurs directement sur les lieux de vente et d'accompagner les enseignes pour anticiper leurs obligations légales en matière de distribution des produits phytosanitaires. Même si seulement 9%  des pesticides vendus sont destinés à l'entretien des jardins par les particuliers, jusqu'à 30%  de la pollution des eaux proviendraient de ces jardiniers amateurs.

 

La FRAPNA Loire (Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature) intervient avec le soutien technique et financier de:

- l'Agence de "Eau Loire-Bretagne"  qui a pour mission de contribuer à l'amélioration de la gestion de la ressource en eau, à protéger les milieux aquatiques et à lutter contre la pollution à l'échelle du bassin versant de la Loire;

- de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes (Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt) qui a notamment pour mission d'encadrer l'utilisation des pesticides et de promouvoir les pratiques visant à réduire leur utilisation.

 

La FRAPNA propose :

- d'assurer la promotion des méthodes alternatives par la diffusion de documents de communication;

- de mettre en valeur en magasin les produits et outils de jardinage naturel par une disposition et une signalétique adaptées;

- de substituer les produits phytosanitaires de synthèse par des produits moins dangereux pour la santé et plus respectueux de l'environnement dans les surfaces de vente;

- d'améliorer, si besoin. la fonction de conseil des vendeurs sur les solutions sans pesticide et les méthodes alternatives de jardinage.

 

Les pesticides bientôt  interdits en France pour les particuliers :

Un amendement de la loi sur la transition énergétique pour une croissance verte, avance au 1er janvier 2017 l'interdiction pour les personnes privées ou publiques d'utiliser des pesticides pour l'entretien des espaces verts, forêts et promenades ouverts au public (l'interdiction est étendue aux voiries) et au 1er janvier 2019 la date à laquelle la vente de pesticides sera interdite aux particuliers.

Source FRAPNA

Renseignez-vous dans votre jardinerie et consultez le guide « mon potager sans pesticide » à la rubrique infos pratiques du blog.

 

Publié dans évènements

Commenter cet article