La renouée du japon

Publié le par CB

La renouée du japonLa renouée du japon
La renouée du japon

Voici une plante que l'on voit de plus en plus dans les zones non cultivées

La Renouée du Japon, Renoutria japonica nous vient d’Asie. C’est l’une des espèces les plus productives en biomasse de la flore tempérée. C’est aussi l’une des plantes les plus envahissantes de notre continent. Considérée comme une plante très décorative, elle a longtemps été introduite dans beaucoup de jardins et vendue par des jardineries. Dépourvue de prédateurs locaux et de compétiteurs, elle s’est avérée très vite envahissante et, par voie de conséquence, tout à fait défavorable à la biodiversité.

C'est une plante herbacée qui peut atteindre 3 ou 4 mètres de hauteur. Elle est dotée de tiges flexueuses – c’est-à-dire courbées plusieurs fois dans leur longueur-, tâchées de rouge. Cette grande plante vigoureuse possède des tiges creuses, semblables à des cannes de bambou. Sa croissance peut être de 1 à 8 cm par jour, elle peut donc atteindre en 2 mois au printemps sa hauteur maximale de 4 mètres.

 Son système racinaire est très développé puisqu’ il atteint une longueur de…15 à 20 mètres ! Il  forme un réseau dense horizontal assez profond (jusqu’à 3 mètres de profondeur !).

Sa capacité à se reproduire, à éliminer ses concurrents en font une ennemie de la biodiversité. Elle a développé une véritable stratégie de compétition envers les autres plantes en sécrétant des
substances au niveau des racines  qui font mourir les racines des plantes avoisinantes.
La densité de ses feuilles empêche tout développement d’autres plantes par manque de lumière. 

Sitôt installée dans un milieu propice, la renouée se développe rapidement, on aura toutes les peines du monde à l’en déloger, et cela pour plusieurs raisons : 

  •  Sa capacité à se reproduire de façon végétative (c’est à dire, sans floraison) : des tiges souterraines se développent en tout sens et portent des bourgeons dont la durée de vie est de 10 ans : une fauche, un brûlis, sont par conséquents inefficaces : les bourgeons souterrains réapparaissent grâce à des organes de réserves. Seul un arrachage parfait, avec enlèvement de toutes les tiges souterraines (ce qui est quasi impossible !) pourrait réussir à l’éliminer.
  • Sa production importante de graines.

​CB

 

Vous trouverez ci-dessous une fiche vous donnant différentes solutions pour s'en débarrasser :

SI VOUS AVEZ TESTE DES SOLUTIONS POUR S'EN DEBARASSER FAITES NOUS-LE SAVOIR EN COMMENTAIRE.


 

Se débarrasser de la renouée du Japon

Publié dans conseils jardinage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article