L'asperge une culture peu connue

Publié le par CB

L'asperge une culture peu connue

La culture de l'asperge est peu pratiquée par nos jardiniers sans doute par manque de connaissances des méthodes de culture. Dans cet article vous trouverez les principales informations concernant ce délicieux légume.

Parmi toutes les asperges (Asparagus officinalis L., Liliacées), on en trouve des plus ou moins tardives ou précoces, ce qui peut permettre d'étaler sa récolte.

L'asperge est vivace grâce à ses parties souterraines, et tolère tous les types de climat : c'est une plante potagère très rustique.

Ce que l'on appelle "griffes d'asperge" est en réalité l'ensemble des racines. C'est à partir de ces griffes que sont émises les tiges que l'on connaît et qui sont comestibles : les asperges.

Mais sachez-le, le vrai nom des "asperges" est "turion". Afin d'obtenir une récolte, la patience est de mise. Il faut en théorie attendre 3 ans.

 Ensuite, les récoltes se font annuellement pendant 10 à 15 ans.

Sol et exposition :

Ce n'est pas un mythe, les griffes d´asperge aiment tout particulièrement les sols sableux, qui se réchaufferont vite. Mais elles pourront se contenter d'un sol plus classique. Dans tous les cas, évitez un sol froid et humide.

A noter que l'asperge préfère une exposition ensoleillée, même si elle s'adapte à la mi-ombre.

 

 

Plantation :

On conseille la plantation des griffes de février à avril. Le sol doit être correctement préparé pour assurer la pérennité de la culture.

L'idéal étant de préparer son sol en automne. Il est cependant possible de le faire plus tard.

 

 

Explications du schéma :

1. Creusez des tranchées d'environ 25/30 cm de profondeur, sur une largeur de 30cm. Laissez la terre de rejet entre les tranchées. Ces tranchées seront espacées d'environ 1,80 à 2,00 mètres. Dès lors, ameublissez (sans retourner) le fond de la tranchée et incorporez compost et fertilisant de fond.

2. Lors de la plantation des griffes, réalisez de petites buttes de terre d'environ 8 cm de hauteur, que vous espacerer de 70/80 cm. Ne pas oublier d'ajouter un tuteur qui permettra de repérer l'emplacement mais aussi supporter la croissance durant les premières années. Sur chacune de ces petites buttes, déposez une griffe en étalant bien les racines. Recouvrez de terre sur une épaisseur d'environ 6 cm.

Conduite de culture :

Durant cette première année, la plante va doucement prendre ses aises. Dès la deuxième année, il faut niveler le terrain. Et ensuite, chaque année, une butte doit être réalisée durant le mois de mars sur toute la longueur de la tranchée, et sur une hauteur de 50 cm.

Astuces :

Dès le mois d'octobre, coupez les tiges sèches au dessus du sol et procédez au nivellement du terrain.

Une fertilisation annuelle sera la bienvenue, bien que l'asperge ne soit pas considérée comme une plante appauvrissante.

"Un binage vaut deux arrosages" : un vieil adage qui s'applique aussi à l'asperge

Récolte :

Dès la troisième année (et il est important de ne pas procéder à une récolte avant, au risque de compromettre le bon développement de la plante par la suite), il est possible de récolter 1 ou 2 turions.

Ce n'est que dès la quatrième année qu'une récolte normale est possible.

Les turions sont récoltés à l'aide d'une gouge pour aller les chercher délicatement et profondément dans le sol.

 

 

Ennemis :

Les principaux ravageurs de l'asperge sont les mouches (des semis, de l'asperge et

mineuses) et les criocères.

 

 

Source : Ferme de Ste-Marthe.

Criocères et mouches de l'aspergeCriocères et mouches de l'asperge

Criocères et mouches de l'asperge

Publié dans conseils jardinage

Commenter cet article