La rhubarbe, un légume facile à cultiver

Publié le par CB

La rhubarbe est un légume mais est considérée comme un fruit en cuisine…..

Plante rustique originaire d’Asie, la rhubarbe fut d’abord introduite en Europe pour ses vertus médicinales plutôt que gustatives. Elle est aujourd’hui très bien acclimatée en France et se trouve sur les étals au printemps, mais aussi en hiver ; il s’agit alors de rhubarbe importée. Sa chair acidulée surprend et réveille les papilles, et se prête à des desserts gourmands, ou plus surprenant, en accompagnement de plats salés.

Ce fruit pauvre en calories et riche en calcium se cuisine facilement et plaît aux enfants comme aux plus grands.

Très acide, la rhubarbe se consomme presque uniquement cuite. Elle fait merveille en tarte, compote, confiture et autres crumble, ou en accompagnement de vos plats.

La rhubarbe est emblématique du printemps ; on la trouve cependant sur le marché jusqu'à la fin de l'été.

En plus de sa haute teneur en calcium, la rhubarbe est riche en fibres (2 g/100 g en moyenne)

Le mot rhubarbe vient du latin reuburbarum qui signifie, littéralement, « racine barbare ». Ce nom lui vient du fait qu’elle n’était consommée et appréciée que des peuples étrangers, appelés alors « barbares ».

Marco Polo la ramène d’un de ses voyages en Asie au XVIe siècle. On ne lui prête alors que des vertus curatives, notamment la faculté de soigner les maladies vénériennes.

Ce sont finalement les Anglais qui introduisent la plante en tant qu’aliment en Europe. La France commence à la cultiver au XIXe siècle. Cette herbe vivace s’est finalement très bien acclimatée dans nos contrées, et régale aujourd’hui nombre de consommateurs français. On la trouve principalement dans le nord et l’est de la France, mais elle pousse également dans les jardins, pour peu qu’elle reçoive suffisamment d’eau.

 

Comment cultiver la rhubarbe :

La rhubarbe est une plante rustique très bien acclimatée en France. Ce sont ses tiges, pouvant atteindre jusqu’à 1 m de hauteur, qui sont comestibles. Les larges feuilles ondulées, en revanche, sont très toxiques.

Le mode de culture le plus utilisé est la multiplication par éclats de souche. En effet, cette plante vivace peut subsister une dizaine d’années au même endroit, mais elle donnera de moins en moins de feuilles. La souche est donc littéralement éclatée pour être replantée en pleine terre, en mars ou en octobre.

Plante rustique, la rhubarbe demande peu d’entretien. Il faut cependant veiller à bien désherber le pied pour ne pas l’étouffer. Cette opération s’effectue manuellement pour ne pas entailler les pétioles.

Pour pousser, la rhubarbe réclame un climat tempéré et de l’eau en quantité. La terre doit donc rester humide, surtout aux périodes les plus chaudes de l’année.

Dès le mois d’avril, la rhubarbe pousse de façon spectaculaire en quelques jours.

La récolte s’étale de la mi-avril au mois de septembre. Les tiges ne sont pas coupées mais tirées hors de terre à la main.

 

 

Comment préparer la rhubarbe :

Rincez les tiges sous l’eau pour supprimer les restes de terre et séchez-les dans un linge propre ; si la rhubarbe est jeune, elle peut se passer d’épluchage. Les plus gros pétioles réclament en revanche un effilage consciencieux pour supprimer les fibres qui les recouvrent. Deux méthodes d’épluchage sont possibles :

  • pelez les tiges à l’économe ; faites une légère encoche à l’une des extrémités. Il vous suffit ensuite de pincer les fibres entre le couteau et le pouce, et de les tirer vers le bas ;
  • taillez ensuite la rhubarbe en tronçons plus ou moins gros selon la préparation choisie.

Amateur de saveurs acidulées, vous pouvez également consommer la rhubarbe crue, après l’avoir fait macérer au préalable quelques heures dans du sucre.

 

 

Comment cuire la rhubarbe :

  • sous le gril du four pendant quelques minutes, coupée en tronçons et saupoudrée de cassonade jusqu’à sa caramélisation ; sous un sirop léger vanillé, en petits tronçons pendant un bref instant pour ne pas les transformer en compote ;
  • trois ou quatre minutes au micro-ondes, avec une cuillerée d’eau, de la vanille et du miel, pour une compote express.
  • Limitez l’acidité de la rhubarbe en la blanchissant 2 minutes à l’eau bouillante avant de l’accommoder.

 

Publié dans conseils jardinage

Commenter cet article