Pratiquons le jardinage raisonné

Publié le par ST/CB

Pratiquons le jardinage raisonné

Le jardinage, mais aussi l'agriculture en général se heurtent à plusieurs problèmes pour parvenir à ses fins, à savoir récolter le fruit de son labeur dans des conditions respectueuses de la nature.Le jardinage ne peut s'effectuer  en ayant en vue que le seul but de récolter des légumes et des fleurs, la pratique du jardinage au même titre que l'agriculture professionnelle doit respecter des règles fondamentales, afin de préserver un écosystème   l’équilibre naturel est extrêmement fragile, mais indispensable pour perpétuer la vie, et toutes les espèces de vie qu’elles soient animales, végétales, ou humaines.Ces trois " mondes " ont pendant des millénaires " marché " main dans la main sans même en avoir conscience, cela se faisait naturellement.

Mais depuis le 19ème siècle et la désormais fameuse révolution industrielle, l'homme est devenu un apprenti sorcier dont le seul mot d'ordre fut et est PRODUIRE PRODUIRE PRODUIRE !!Prétextant pour cela qu'il fallait améliorer la condition humaine.Certes des progrès ont été faits mais en regardant de plus près, l'addition semble plutôt " salée ".

Des terres agricoles " mortes " tellement elles sont saturées de produits chimiques,  des cours d'eau qui pour beaucoup sont eux aussi vidés de leur flore et leur faune pour les mêmes raisons.Mais depuis quelques décennies le vent semble tourner, des prises de conscience invitent les hommes quels qu'ils soient à changer et revenir à des pratiques de consommations plus respectueuses de l'environnement .Il semble que l'agriculture soit en pleine mutation et que toutes celles et ceux qui ont " crié " dans le désert soient aujourd'hui écoutés .C'est une agriculture raisonnée qui est prônée désormais, privilégiant les circuits courts et l'absence de substances chimiques.Alors en quoi, nous jardiniers amateurs, sommes-nous concernés?

 

 

Depuis plusieurs années maintenant l'Association des Jardins Volpette a signé avec la ville de Saint- Etienne une charte nous engageant, les uns et les autres à la non utilisation de produits phytosanitaires dans nos potagers.Le résultat, c'est le retour dans les jardins, des insectes, des vers de  terre , et des passereaux .Mais du travail reste à faire pour pouvoir prétendre " marcher " main dans la main avec “Mère Nature”.Le plus important dans l'immédiat, c'est que la prise de conscience est universelle et que la volonté d'avancer est bien présente.

Pour nous cela passe par des pratiques de jardinage respectant la nature, pourquoi ne pas laisser la végétation " respirer "  laisser des fleurs naturelles ou sauvages aller jusqu'au bout de leur floraison donnant la possibilité aux insectes de se reproduire, aux abeilles de butiner  les fleurs, et par la même occasion, augmenter la production de nos cultures potagères.Ce sont ces petits gestes qui permettront à l'homme de retrouver son statut de maillon de  la chaîne de la vie. Nous devons tout faire pour être de ceux qui réécriront l'hymne à la  vie, et si nous ne le faisons pas pour nous, faisons-le pour les générations futures.

ST/CB

 



 

Pratiquons le jardinage raisonné
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DUGAST 22/05/2018 16:48

L'agriculture dite "raisonnée" n'est qu'une première étape vers l'agriculture biologique. Si elle prétend ne pas utiliser de produits phytosanitaires, elle n'est pas vraiment définie dans un cahier des charges drastique comme l'est l'agriculture biologique, donc aucune garantie du respect de l'engagement. Dans nos petites parcelles, nous pouvons bien faire pour consommer sain et préserver les sols en nous éloignant des habitudes conventionnelles : mieux vaut moins mais SAIN...