Culture de la mâche

Publié le par CB

Culture de la mâche

La mâche a été longtemps considérée comme une mauvaise herbe dans les cultures de céréales car elle était envahissante.

Les gens la récoltaient dans les champs ou dans les prés pour en faire de très bonnes salades.

De ce fait c’est une culture peu exigeante qui pousse même dans des sols pauvres, elle a juste besoin d’eau.

Maintenant, à cause du désherbage massif, elle a pratiquement disparu de nos campagnes à l’état sauvage, elle a été domestiquée et pousse désormais dans nos jardins potagers. Il existe une grande quantité de variétés:

 

À grosses graines, Agathe, Coquille de Louviers, d'Italie à feuilles de laitue, Eden, Gala, Match, Ronde maraîchère, Sapiana, Verte à cœur plein, Verte de Cambrai, Verte d'Étampes...

Elle peut supporter des milieux très arides hormis les déserts et n'a quasiment pas besoin de soins à part de l'eau

 

Comment la cultiver ?

 

  • Semis de juillet à octobre : à la volée à raison de 100 graines ( 5 à 10 grammes) par mètre carré ou semis en ligne avec des écartements de 20 centimètres. Il existe même des semences sur “rubans” (1)

  • on peut également la repiquer ( on la trouve en motte dans les magasins de jardinage)

  • récolte, en automne et durant l’hiver.

CB

(1) Il s’agit d’un ruban de papier biodégradable mince sur lequel sont collées des semences du légume ou de la fleur à semer. Quand vient le moment de semer, il suffit de tracer un sillon de la profondeur indiquée (elle variera selon l’espèce cultivée), de placer le ruban dans le sillon, de recouvrir de terre et d’arroser, les graines sont déjà à l’espacement requis pour le développement futur de la plante.

 

 

 

 

 

 

Voici une vidéo qui vous permettra de réaliser vous-même vos semences en ruban :

 

Publié dans conseils jardinage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article