Les climats du jardin

Publié le par CB

Le saviez-vous ?

Le climat de votre jardin peut varier d’un endroit à l’autre !

Différents éléments font que la température, l’humidité, l’ensoleillement peuvent varier.

Pour choisir son futur jardin ou adapter l'existant, voici quelques situations à prendre en compte:

Au pied d’un mur exposé au sud : La température reste élevée toute l’année, car le mur accumule la chaleur pendant la journée et la restitue la nuit. Cet emplacement est idéal pour les plantes comme les tomates, concombres, melons...plantes en pépinières. Mais attention lors des étés caniculaires car la température peut devenir trop élevée, il faut prévoir un peu de distance entre le mur et les plantes.

Cette situation se retrouve également dans un jardin exposé plein sud.

Au pied d’un mur exposé ou d’une haie exposée au nord: le sol reste gelé ou enneigé plus longtemps l’hiver, la terre sera plus humide l’été, préférez les légumes suivants: la roquette, les betteraves,  tous les choux en général, les carottes, les céleris, les bettes , le basilic, les salades, les endives, les scaroles, les laitues, les poireaux, la moutarde, les épinards, les panais, les pois, les pommes de terre, les radis, les rutabagas, les salsifis, la ciboule, l’oseille, les navets, le cresson, les haricots nains, la rhubarbe, les courges d’été , la ciboulette, l’ail, la menthe, le persil, le cerfeuil, et le romarin.

Cette situation se retrouve également dans un jardin exposé plein nord.

Auprès d'une haie: les haies protègent du vent mais leurs racines assèchent le sol, ne rien planter à moins d’un mètre.

Auprès d'un arbre: Les arbres, selon leur taille, peuvent modifier sérieusement le climat dans le jardin à cause de l’ombre qu’ils apportent, n’oubliez pas que l’ombre tourne avec le soleil ce qui fait q’un arbre peut perturber une grande partie de la surface d’un jardin . Les racines peuvent également aller très loin absorber l’eau et les fertilisants, ne rien planter dans le territoire d'un arbre.

L’arbre est très bien pour le repos du jardinier, mais moins bon pour la vigueur des légumes.

Exposition au vent: Le vent agit aussi sur les plantes en asséchant le sol, en desséchant les plantes par un stress hydrique, en provoquant également de la casse et en accentuant les effets du froid.

Dans les zones exposées au vent essayez de les protéger ou préférez les légumes racines qui sont bas et souvent résistants à la sécheresse.

Bonne réflexion !

CB

 

 


 



 

Publié dans conseils jardinage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article