A l'école Saint-Michel on ouvre le monde du jardin aux petits citadins avec l'aide des Jardins Volpette

Publié le par Blandine Rochelemagne

Les parents et les enfants le jour de la fête de l'école le 29 juin
Les parents et les enfants le jour de la fête de l'école le 29 juinLes parents et les enfants le jour de la fête de l'école le 29 juin
Les parents et les enfants le jour de la fête de l'école le 29 juin

Les parents et les enfants le jour de la fête de l'école le 29 juin

Cette année à l’école, nous avons opté pour un projet d’année tourné vers la nature. A l’école maternelle, une idée nous trottait dans la tête depuis quelques années….celui d’ouvrir le monde du jardin à nos petits citadins, avec l’idée d’installer un potager dans l’enceinte de l’école. C’est décidé, ce sera un jardin « au naturel » sans pesticides et en utilisant au maximum les ressources naturelles.
 
Nous avons de la chance, le parc de Saint Michel est grand et boisé, et nous avons obtenu un terrain pour réaliser le projet. Un terrain plat, sur lequel nous avons délimité deux parcelles, retournées par l’entreprise Juthier, qui s’occupe de l’entretien du parc. 
 
Nous découvrons alors l’ampleur du travail qui nous attend. Il faut enlever les cailloux, les mauvaises herbes. Les enfants découvrent la sensation des mains dans la terre, et des conditions météorologiques pas toujours favorables…il fait froid! 
 
Il nous faut ensuite construire les bacs. Grâce à l’aide des parents et des grands parents de nos petits élèves qui scient, poncent, clouent et assemblent, 24 « petits bacs » prennent place sur le grand terrain. Chaque bac est destiné à des petits groupes d’enfants. Cinq grands bacs collectifs les rejoignent bientôt. Il fait piocher pour les enterrer, puis les remplir de terre végétale….encore un gros travail que nos petits jardiniers, qui y ont désormais pris goût, accomplissent avec le sourire!
 
Grace à Compost’Ondes, et Monsieur Roux, c’est ensuite le compost qu’il faut étaler. Nous découvrons cette drôle de matière, chaude, faite de déchets, qui ne sent pas très bon et qui va nourrir nos plants. Nous y trouvons quelques objets insolites parmi lesquels des cuillères ou des bouchons!
 
Il ne faut pas perdre de temps ; les enfants ont aussi semé dans des petits godets dans les classes. Les graines ont germé, les premières feuilles apparaissent. On a préparé des rubans de semis…mais on attend…Les Saints de Glace ne sont pas encore passés, on laisse les semis à l’abri.
 
Les étudiants de l’Ecole des Mines ont installé une gouttière pour récupérer l’eau et des bacs pour le compost avec une vitre transparente pour qu’on puisse observer l’activité. Ils ont également installé des ruches.
 
Nous préparons trois bacs pour les aromatiques et un pour les fleurs…mais comment s’organiser maintenant? Nous sommes dans l’impasse.
 
Il ne faut pas baisser les bras, non…mais nous voyons clairement le temps filer, et le jardin n’évolue pas. Sera-t-il prêt à temps pour la fête de l’école?
 
Serge Tonoli, des Jardins Volpette, a cru en notre projet. Il est là pour nous soutenir, nous guider et nous remotiver. Grâce à ses conseils, nous établissons un calendrier des plantations. Chaque semaine il est là pour nous aider à repiquer, semer, planter.
 
Chaque groupe prend possession de son bac, l’organise, l’entretient. La météo nous permet d’aller régulièrement au potager pour l’arroser, enlever les mauvaises herbes, planter des nouveaux légumes.
 
On étale du broyat dans les allées. Le jardin prend des airs de fourmilière.
 
Et petit à petit, il prend vie…
 
Chaque jour, il y a quelque chose à découvrir. On s’émerveille devant les fleurs qui apparaissent, les légumes qui pointent le bout de leur nez, des graines qu’on croyait oubliées qui se mettent à pousser. Les conseils Serge « le roi des Jardiniers » sont précieux, et ses apparitions vraiment appréciées des enfants.
 
Ce projet était ambitieux, on le savait…nous y avons mis beaucoup d’énergie. Nous avons douté parfois, mais nous y avons cru. Le résultat nous donnera raison ; le jardin a résisté à la grêle, il a souffert, mais résisté face à la canicule.
 
Et quelle récompense de voir ce samedi matin de kermesse, nos petits élèves présenter fièrement le fruit de leur travail grâce à un diaporama photos/vidéo retraçant cette année de jardinage. Quel bonheur de les voir déambuler dans le jardin, cueillir les radis et planter avec leurs parents.
 
Bravo à tous les enfants!
Merci Serge d’avoir cru en ce beau projet, de nous avoir épaulées et accompagnées tout au long de cette année.
Merci pour les plants et le matériel. Merci aux Jardins de Volpette! A bientôt pour la cueillette et à l’année prochaine pour de nouvelles aventures au jardin?
 
UN RETOUR AUX SOURCES
 
On ne présente plus les Jardins Volpette à Saint Etienne, c’est une véritable institution. Partout autour de la ville, on peut voir ces petits jardins carrés qui font vraiment partie du paysage!
 
Pour l’anecdote, ils doivent leur nom au Père Volpette…qui fut ordonné prêtre jésuite en 1885 et nommé en 1890 à…Saint Michel ! En 1894, pour faire face à la crise économique, il loue ou se fait prêter des terrains miniers qu’il confie aux familles dans le besoin pour qu’elles cultivent leurs légumes. Les successeurs du Père VOLPETTE seront des jésuites jusqu’en 1998 où la direction est confiée à des laïcs.
 
Aujourd’hui, les Jardins Volpette  regroupent des jardiniers amateurs qui partagent en famille la passion du jardin. Les adhérents s’engagent à entretenir, cultiver leur parcelle et à respecter la biodiversité. Cultiver ses légumes permet de s’alimenter, mais aussi et surtout de jardiner avec plaisir!!
 

Blandine Rochelemagne enseignante à l'école Saint-Michel

A l'école Saint-Michel on ouvre le monde du jardin aux petits citadins avec l'aide des Jardins VolpetteA l'école Saint-Michel on ouvre le monde du jardin aux petits citadins avec l'aide des Jardins Volpette
A l'école Saint-Michel on ouvre le monde du jardin aux petits citadins avec l'aide des Jardins Volpette
A l'école Saint-Michel on ouvre le monde du jardin aux petits citadins avec l'aide des Jardins VolpetteA l'école Saint-Michel on ouvre le monde du jardin aux petits citadins avec l'aide des Jardins Volpette

Publié dans partenariat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article