Cultiver la pomme de terre

Publié le par AB

Par Amédée Masclef — Atlas des plantes de France. 1891, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5771165

Nom :   Solanum tuberosum                                              Famille : Solanacée

Origine : Amérique du sud, et plus particulièrement la Cordillère des Andes

Principales variétés : Cette liste n’est pas limitative, n’hésitez pas à nous faire part des variétés que vous cultivez

            Précoces : Apollo, Belle de Fontenay, Rosabelle, Sirtema, …

            Demi-précoces : BF 15, Bintje, Charlotte, Désirée, Mona Lisa, Ratte, Viola, …

            Pleine saison : Claudia, Rosa, Roseval, …

Exposition :  Soleil, mi-ombre.

Sol : Bien drainé, enrichi, profond, de préférence acide (PH 5 à 6) à neutre (PH 7)

Climat : Tout climat, mais craint le gel

Occupation du sol : 90 à 140 jours, selon les variétés

Plantation : Choisissez les variétés qui apprécient le climat de la région (Saint-Etienne est en zone climatique occidentale). Faites des sillons ou des trous de 15 cm de profondeur, espacés de 40 à 45 cm. Les sillons ou rangées de trous seront écartés de 70 cm . Déposez chaque semence au fond , germes tournés vers le haut, quand le risque de gel est écarté, température de la terre 7° C minimum. Recouvrir de terre en faisant un monticule d'une dizaine de cm de haut.

Les "anciens" conseillent de planter la pomme de terre à partir du 11 avril et à la floraison des lilas.

Entretien : Lorsque les tiges dépassent de 20 à 25 cm du sol, buttez-les en ramenant de la terre autour des tiges, sur toute la longueur des rangs, de façon à ne laisser que les feuilles supérieures apparentes.

Binez régulièrement pour tenir le terrain sans herbes indésirables. Par temps sec, vous pouvez arroser tous les 8 à 12 jours.

Récolte : Variétés précoces, selon vos besoins, avant qu’elles soient en fleurs. Pour les pommes de terre de conservation, laissez les tiges faner, coupez-les et attendez encore une bonne dizaine de jours avant de les récolter par temps ensoleillé. Laissez-les sécher au soleil avant de les mettre en caissettes. Puis entreposez-les à l’abri de la lumière dans un endroit sec, sombre frais et hors gel.

 Pensez à les dégermer régulièrement pour qu’elles ne se flétrissent pas prématurément.

Maladies et ravageurs : Elles sont sujettes au mildiou, et les escargots, doryphores, et autres limaces grises apprécient leurs feuilles et tiges.

AB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article