Au jardin en septembre

Publié le par CB

Au jardin en septembre

Bilan climatique de l'été 2020 :

La moyenne des températures maximales de juin-juillet-août a été de 27,5° pratiquement comme  l'année dernière et en 2018 où elle était  de 27,6°.

Nous sommes + 2.5° au-dessus des normales

On a enregistré la journée la plus chaude de l'été  le 31 juillet avec 39.2°, en comparaison à celle du 23 juillet 2019 (38,7°).

Le nombre de jours avec des températures supérieures à 30° s'élève à 29 cette année contre 35 en 2019.

La pluviométrie sur ces trois mois a été de 188 mm contre 210 mm en année normale. Ces pluies n'ont pas été très efficaces car trop violentes et elles ont battu la terre sans pénétrer. de plus elles n'ont pas été identiques sur le territoire en fonction des orages.

Ce qui caractérise surtout cet été ce sont des pluies très espacées et irrégulières avec de la grêle qui a fait de gros dégâts dans nos jardins ainsi qu'une période de canicule particulièrement intense qui a été néfaste à certaines cultures.

 

Nous avons vécu à nouveau un été très chaud qui  se répète avec des pluviométries faibles ou mal réparties et violentes qui ont une  incidence sur le jardinage et pose à nouveau des questions sur les consommations d'eau et le type de cultures à faire en juillet-août.

 

Nous ferons prochainement un sondage auprès de vous pour connaître la tendance des récoltes.

Au jardin :

En septembre on termine la récolte des plantes ayant "survécu" à l'été qui est à nouveau très chaud cette année. C'est la bonne période pour récolter les melons et les courges.

Terminer la récolte des pommes de terre (celles que les doryphores vous ont laissées!).

Couper les feuilles des tomates pour faciliter le mûrissement.

Semer :

Engrais verts, choux pommés, épinards, laitues, scaroles, mâches, navets, roquette, radis.

Vous pouvez également planter des fraisiers.  (pensez à récupérer et à repiquer vos stolons, si vous en avez!).

CB

Publié dans conseils jardinage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article