Mesdames les jardinières...

Publié le par jardins Volpette

C'est une évolution relativement récente : les jardins se féminisent. Certes, il était fréquent que les épouses viennent donner un sérieux coup de main à leurs maris pour aider à la culture, mais il était nettement plus rare que les femmes prennent elles-mêmes une parcelle en main.

Un exemple particulièrent brillant est donné à la section Poyeton (St Jean Bonnefonds) où Mario Messana et son adjoint Claude Brialix ont accueilli avec plaisir plusieurs nouvelles jardinières depuis quelques mois : nous sommes allés à leur rencontre.

  2011-12-16 poyeton jardinières A

 

 

2011-12-16 poyeton jardinières C

 

 Sylvette est arrivée en juillet 2011. Elle a trouvé une parcelle à côté de celle de son ami : ça tombe bien car elle débute dans le jardinage et apprécie les conseils. "Et je potasse !" dit-elle en souriant. Elle est en pré-retraite et vit dans un appartement dont le balcon ne lui suffit pas pour s'évader : "Avec ce terrain, je sais que je peux aller m'aérer" souligne-t-elle.

 

 

 

 

 

 

2011-12-16 poyeton jardinières E

 

 Yvonne a rejoint la section en septembre. Elle est en retraite et se retrouve maintenant en appartement. Elle a découvert la section par hasard : "Je me promenais sur le chemin de randonnée et puis...". Ses deux objectifs : s'occuper et manger bio sans supporter les tarifs pratiqués dans le commerce. Elle apprécie l'ambiance : "On apprend entre jardiniers".

 

 

 

 

 

 

 

2011-12-16 poyeton jardinières D

 

 

 

 

 

 Dorothée est la benjamine. Mais elle est déjà une jardinière aguerrie car elle a souvent travaillé sur la parcelle de ses parents. Puis lui a pris l'envie de gérer son propre terrain...

 

 

 

 

 

 

 

2011-12-16 poyeton jardinières B 

 

 

Raymonde est la dernière venue, en décembre, Elle avait auparavant une maison et se retrouve en appartement, le jardin lui manque... Elle aussi apprécie le bio et embellit raisonnablement sa parcelle de quelques fleurs.

 

 

 

 

 

 

 

A  noter que 3 sur nos 4 jardinières sont entrées dans l'association à la suite d'un contact avec un membre qu'elles connaissaient. Cela prouve à nouveau que les jardiniers sont un réseau important et particulièrement bien placé pour favoriser l'accueil de candidats potentiels.

Bienvenue à toutes !

 

JMR

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article