Un "exotique" bien dans sa nouvelle peau stéphanoise...

Publié le par jardins Volpette

Il ne fait pas la vedette des étals de fruits... mais se présente fièrement en périodes de fêtes au rayon des "exotiques" : c'est le kaki, que cultive Claude avec bonheur sur les pentes de la section Poyeton. Le nom de l'arbre est encore plus méconnu : le plaqueminier ! Bien qu'originaire de l'est de la Chine, on l'appelle plaquemine de Chine... ou du Japon, ou figue caque.

 

P1080131.JPG

 

On le cultive également dans d'autres pays asiatiques, aux USA et au Brésil, et plus près de nous sur presque tout le pourtour méditerranéen dont l'Algérie où on le surnomme "Aïn El Bagra" « L'Oeil de vache ».

Apprécié pour son goût, c'est également un apport nutritif riche en vitamine C. Il est proche du raisin pour sa teneur en polyphénols, excellent pour la santé.

 

 

P1080133

 

Il doit être très mûr pour déguster sa chair douce, juteuse et sucrée. Il se prépare en tranches ou en cubes et s'invite volontiers dans les salades de fruits. En purée, le kaki permet de réaliser des sorbets, des mousses et des compotes épicées.

Amoureux des plaines, le kaki est rare à 600 m comme à St Jean Bonnefonds où son poids oscille entre 150 et 200g.

Claude Brialix - JMR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article