Ces plantes toxiques qui nous entourent

Publié le par CB/GB

Dans nos jardins, nous côtoyons souvent sans le savoir de nombreuses plantes toxiques.

Nous avons déjà publié un d'article à ce sujet pour vous les faire découvrir.

pour voir cet article cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.jardins-volpette.net/2018/07/ces-plantes-toxiques-qui-nous-entourent-suite.html

Voici la suite:

 

La belladone 

Ces plantes toxiques qui nous entourentCes plantes toxiques qui nous entourent

Pendant le Moyen-Age, cette plante était fréquemment utilisée lors des rituels de magie noire, ce qui, au fond, en dit assez sur ses propriétés mortelles. On y retrouve carrément de l'atropine et diverses substances très dangereuses. L'absorption de 10 à 15 baies suffit à terrasser n'importe qui. Néanmoins, cette plante est utilisée dans la confection de traitements contre la douleur ou la toux. Auto-médication vivement déconseillée.

Le muguet 

Ces plantes toxiques qui nous entourent

Une fleur que l'on offre partout aux alentours du 1er mai, qui devrait être livrée avec une notice explicative, tant son ingestion (en particulier celle des fleurs) peut mener directement à l'hôpital, voire plus loin... Le simple fait de boire l'eau dans laquelle le muguet a reposé peut s'avérer dangereux. C'est l'une des plus toxiques de France. Pour les hommes et les animaux.

Le chèvrefeuille 

Ces plantes toxiques qui nous entourentCes plantes toxiques qui nous entourent

Souvent utilisé pour dessiner des barrières végétales dans les jardins, apprécié pour ses jolies fleurs, le chèvrefeuille est aussi toxique. N'importe quelle de ses parties peut provoquer des vomissements, des diarrhées, des sueurs, de la tachycardie et, dans des cas extrêmes, un coma qui peut précéder la mort pure et simple.

  Le gui 

Ces plantes toxiques qui nous entourent

La coutume veut qu'au moment des fêtes de fin d'année, on s'embrasse sous le gui. En réalité, ce geste peut s'avérer particulièrement inconscient si, plus de 5 baies venaient à tomber dans la bouche des amoureux au moment fatidique, provoquant ainsi de sérieux troubles digestifs et même, dans certains cas, de graves accidents cardiaques.

Le laurier-rose 

Ces plantes toxiques qui nous entourent

On trouve des lauriers-roses partout sur le pourtour méditerranéen et plus généralement dans la moitié sud de la France. Une belle plante qui cache bien ses propriétés mortelles. En effet, l'ingestion d'une simple feuille peut provoquer des troubles cardiaques fatals chez l'enfant et l'adulte. On rapporte que des soldats de Napoléon furent mortellement intoxiqués pendant la campagne d'Espagne après avoir fait griller de la viande sur des branches de laurier-rose.

CB/GB
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article