Comment nourrir nos légumes

Publié le par CB

Comment nourrir nos légumes

Nous pouvons classer les légumes en 4  catégories selon leurs besoins :

  • Les Légumes fruits: tomates, poivrons, concombres, melons, aubergines, courgettes, courges qui ont besoin de potassium.
  • Les légumes feuilles: salades, bettes, choux, poireaux, épinards... qui ont besoin d'azote.
  • Les légumes racines: pommes de terre, carottes, navet, radis, betteraves rouges... qui ont besoin de phosphore et aussi de potassium.
  • Les pois et haricots qui se nourrissent d'azote qu'ils absorbent dans l’atmosphère, ils n'ont pas besoin qu'on les nourrisse.

Comment apporter ces aliments à nos légumes ?

Sous forme de compost, fumier, d'engrais organiques ou d'engrais verts.

La composition des engrais organiques est inscrite sur les sacs sous les appellations N pour l'azote, P pour le phosphore, K pour le potassium.

Les teneurs sont exprimées en pourcentage.

Exemple d'étiquette :

NPK 4-6-10 désigne un engrais riche en potassium bon pour les légumes fruits.

( contient 4% d'azote, 6% de phosphore et 10% de potassium)

NPK 7-4-3 désigne un engrais riche en azote bon pour les légumes feuilles.

NPK 3-7-15 désigne un engrais riche en potassium et en phosphore bon pour les légumes racines. 

Concernant le compost on a :

NPK  0.35-0.30-0.5 il est  équilibré mais beaucoup moins dosé que les engrais concentrés.

Le compost  est idéal puisqu’il permet de réduire d’environ un
tiers les déchets ménagers et suffit à couvrir les besoins de la
plupart des plantes du jardin. Il apporte de la matière organique nécessaire à la vie dans le sol. Il est économe en énergie car il ne nécessite pas de transformation dans des usines.

Le fumier: 

Nous vous invitons à lire notre article sur ce sujet
(lien en bas de page)

Les engrais verts:

Les principaux sont  la moutarde ou la phacélie pour leur croissance rapide mais les légumineuses trèfle incarnat ou féverole présentent l’avantage d’enrichir naturellement le sol en azote.

Autres fertilisants:
  • La corne broyée ou le sang séché, riches en azote, qui proviennent essentiellement des abattoirs et sont spécialement adaptés pour les plantations.
  • Les poudres d’os ou d’arêtes de poisson, riches en phosphore.
  •  Les cendres de bois, riches en potasse et en calcium,
  •  Le guano, engrais complet qui provient des déjections séchées des oiseaux du littoral.

A vous maintenant de faire votre choix.

CB

 


 

Publié dans conseils jardinage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article