Comment adapter le jardinage au changement climatique ?

Publié le par CB

Cette année de jardinage a été marquée par la sécheresse et la canicule, ce n'est pas la première depuis quelques années et ce ne sera pas la dernière compte tenu du réchauffement climatique qui va s'accentuer.

Cette année a été moyenne, même mauvaise pour nos jardiniers.

Que faire face à cette situation? Le paillage est-il une solution ?

Un certain nombre de jardiniers le pratique avec succès, nous avons relaté une expérience avec des haricots dans notre article du 1er septembre qui s'est montrée positive, la récolte tardive ayant été très bonne.

D'autres pratiques de jardinage sont-elles efficaces ?

Nous avons rencontré Dominique jardinier à Chana les Champs qui réussit à récolter des légumes "corrects" en développement et en goût, et ce, en arrosant peu.

Voici son témoignage :

"En effet, cela fait 4 ans que j'occupe ma parcelle à Chana les Champs et mes consommations respectives d'eau ont été :

2017=> 1m3

2018=> 1m3

2019=> 1m3

2020=> 2m3 (année très sèche)

Je dispose d'une cuve de 1m3 et un bidon de 300l pour la récupération de l'eau de pluie.

Il n'est, bien entendu, pas question de donner une leçon à qui que ce soit en annonçant ces chiffres, c'est uniquement le constat d'une expérience  de jardinage.

Je pratique un paillage quasi systématique et j'aère souvent la terre avec une grelinette. Je ne bêche plus.

J'ai noté, en observant les autres jardins dans notre section, que les parcelles beaucoup plus arrosées sont certes plus "luxuriantes" en feuillage, et que, si les légumes sont plus développés, il n'y a pas proportionnalité entre la quantité d'eau et le tonnage récolté....."

Cette expérience peut amener à réfléchir sur notre façon de jardiner, il faut savoir que dans notre Association nous constatons des consommations d'eau qui atteignent 24 m3...

La méthode de Dominique permet d'économiser l'eau, qui va devenir de plus en plus rare et chère compte tenu des sécheresses successives ( un exemple en novembre il est tombé seulement 9mm d'eau à Saint-Étienne, comparer à 65 mm en année normale, c'est le 2ème mois de novembre le plus sec depuis 1946!)

Le paillage l'utilisation de la grelinette permettent de préserver la matière organique du sol ainsi que les vers de terre.

Si vous pratiquez une méthode de jardinage qui apporte une solution aux problèmes de sécheresse et de canicule, faites nous le savoir en nous contactant. Nous la ferons partager aux jardiniers.

 

Si vous souhaitez vous procurer de la paille en petites bottes à un prix abordable, faites le nous  savoir, nous pourrons vous mettre en contact avec des agriculteurs autour de Saint-Étienne qui peuvent vous en fournir.

Bonne réflexion !

Nous publierons sans doute d'autres articles sur ce sujet d'actualité.

CB

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article